Musée César Filhol

Horaires d’ouverture, tarifs

salle-expoHistorique

Ce bâtiment du vieil Annonay témoigne du passé historique de la Ville. Depuis juin 1565, le tribunal siégeait à l’Hôtel de Ville d’Annonay, rue de Cance. C’est en 1700 qu’Armand Fourel, procureur du Roi, racheta à la famille Baronnat le bâtiment situé rue du Champ (l’actuelle rue Jean-Baptiste Béchetoille). Il le transforma pour devenir le siège du Bailliage Royal et des prisons de la ville.

Après la suppression du Bailliage Royal, vers la fin du XVIIIe siècle, et à la suite des démarches faites par les Annonéens, une sénéchaussée fut créée à Annonay et installée dans cet immeuble en 1781. Le 8 juillet 1781, son installation solennelle donna lieu à d’importantes cérémonies et réjouissances.

La Révolution mit fin au système judiciaire et supprima de ce fait la sénéchaussée qu’Annonay avait eu tant de mal à acquérir huit ans auparavant. Suite aux démarches de Louis Théodore Chomel et par décret d’août 1790, Annonay obtint le siège du tribunal civil du Mézenc.

Malgré la persévérance des Annonéens, la ville a perdu définitivement sa cour de justice en application à la constitution du 5 fructidor an III (22 août 1795) qui n’autorisait qu’un seul tribunal civil et criminel par département. Privas, mieux situé géographiquement l’emporta.

Le bâtiment du Bailliage Royal n’abrita plus que le tribunal de commerce créé par la loi du 27 avril 1791à l’initiative des négociants d’Annonay. Le tribunal de commence resta dans ces lieux jusqu’en 1963 pour s’installer dans l’immeuble de la Chambre de Commerce, aux Platanes.

Quant aux prisons, elles ont fonctionné jusqu’à la fin du XVIIIème siècle. D’ailleurs un arrêt du Conseil Supérieur de Nîmes datant du 8 janvier 1774 condamnait Monsieur Pierre Gailhot, concierge des prisons à être pendu pour avoir fait évader deux prisonniers confiés à sa garde. Après la suppression de la sénéchaussée, les cachots restèrent prisons de la ville jusqu’aux environs de 1947. Mais leur occupation demeura très sporadique. On peut cependant mentionner au début du siècle une tentative d’évasion (trois barreaux sciés) et un incendie provoqué par un prisonnier qui périt après avoir mis le feu à sa paillasse. Une des cellules en porte encore les marques.

La Ville d’Annonay restaura cet immeuble en 1969-1970 et l’aménagea ultérieurement en 1972-1973 pour recevoir les collections municipales. L’inauguration du Musée Vivarois César Filhol eut lieu le 8 juin 1973 dans ces impressionnants locaux de l’ancien bailliage.

Venir admirer les collections du Musée, c’est donc aussi venir découvrir une architecture, un lieu évocateur de l’histoire de la ville. Le silence qui règne dans les cachots du XVIIIème siècle et les lourdes portes qui montrent encore les traces faites par les détenus nous remémorent les souffrances de ceux-ci dont nous ne connaîtrons jamais le sort.

Les collections

Les collections du Musée ont été constituées à l’initiative de la Société "Les Amis d’Annonay" fondée par César Filhol en 1920. Entouré de quelques amis, il se consacra jusqu’à sa mort en 1941 à la recherche de témoignages historiques dans notre région.

Le 1er avril 1968, les "Amis d’Annonay" firent don de leur collection à la Municipalité qui décida de les installer dans l’ancien tribunal.

Les collections se composent de nombreuses pièces historiques de l’époque gallo-romaine à nos jours. Le Musée se consacre également au patrimoine technique et industriel de la cité.

Des objets exceptionnels illustrent la mémoire et les inventions des familles Montgolfier et Seguin. Le Musée détient également une importante série de peintures, gravures et sculptures qui figurent à côté d’objets gallo-romains, de monnaies anciennes et de meubles régionaux. Parmi les pièces les plus remarquables, citons le Christ de Veyrines du XVIème siècle la magnifique Pietà du XVIIème siècle. Une salle recrée l’ambiance d’une cuisine vivaroise du XIXème siècle.


faire une remarque sur le contenu de cette page

Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide

    

Annonay en Ardeche : Ville historique de la Montgolfiere

Mairie d'Annonay - 1 rue de l'Hôtel de Ville - BP 133 - 07104 Annonay CEDEX
Tél. : 04 75 69 32 50 - Fax : 04 75 32 28 22

     RSSAnnonay - Ardeche